22 août 2007

O Révolutions : la presse pressée ?

A j-1 de la sortie de O Révolutions, les premières critiques viennent de tomber.
Curieuse impression que certains ont souhaité être les premiers à en parler...sans le lire.
Les inrockuptibles - numéro 612 - pour ne pas les nommer.
Qu'ils n'aiment pas est leur droit le plus strict.
Mais leur devoir leur imposait au moins une lecture, et pas seulement celle du rabat de couverture ni de l'argumentaire ''que les éditions Denoël se sont senties obligées d envoyer aux journalistes pour leur livrer toutes les clés de lecture.''[je cite]
L'auteure du papier page 74 n a manifestement pas ou peu lu ce qui lui a été remis.
Elle commence par : deuxième livre creux et prétentieux.(il ne s'agit pas du 2eme Danielewski)
Ensuite : (MZD) tombe dans tous les écueils de la performance pour la performance (...)carcasse conceptuelle vide(...)jeux typographiques qui ne mènent à rien d autre qu'à obliger le lecteur à se contorsionner jusqu'au mal de tête.
Bon.
La forme.
D'accord, ça n'a pas plu à la dame qui ne doit pas être allways sixteen.
Passons.
Au fond.
Que l'on touche très vite, justement.
Flagrant délit.
Les preuves ?
Morceaux choisis :
''deux récits d'une même histoire d'amour entre deux ados de 16 ans, Sam et Heather [?]''
''La page, dans un sens ou dans l'autre se divise en trois [?]: un récit central(par Heather[persiste et signe, la Dame]ou par Sam), avec typographie Oui-Oui au pays des jouets [si tel est le livre culte de cette journaliste, tout s'explique]et lyrisme adolescent des plus fatigants, une colonne de coté qui retrace une partie de l'histoire des Etats-Unis et un autre petit bloc dont on n'a toujours pas compris le sens [je commence à comprendre, en ce qui me concerne, quel passage a survolé cette critique...daltonienne]''
''Et si l'on n'avait pas compris, les O d'une version sont en bleu et les O d'une autre en rouge [sic]''
J'ignorais que la presse avait reçu une version différente de celle devant sortir demain...
En tout cas, papier flagrant délit de parti pris sans aucune lecture.
Je n'achèterai plus les inrocks.
Pour leur dire tout le bien que vous pensez de cette critique ''tournant à vide, et seulement sur elle même'', signée Nelly Kaprièlian, une adresse(il doit en exister d'autres) : courrier@inrocks.com

Les membres du forum du cafard cosmique, lui, s'ils n'apprécient pas la forme de O Révolutions, ont au moins le mérite de s'attaquer à sa lecture.
Et ils ne sont pas payés pour, eux.

La suite sous peu.

8 commentaires:

  1. Je vois qu'on a "lu" la même chose. J'ai même failli mailer Claro pour lui demander si Hailey était devenue Heather à la trad et qu'elle en aurait été la raison.
    Y sont forts quand même.
    Ca me donne bien l'envie de faire un petit droit de réponse.
    Même en ayant pas lu le roman en son entier j'ai de quoi en dire largement plus qu'eux n'ont osé aborder, et démonter tous leurs arguments, qui relèvent de la non lecture...Pour la troisième partie du texte, à mon avis ils n'ont pas compris que c'était le texte inversé qui rétrécissait au fur et à mesure de sa progression...hum...

    RépondreSupprimer
  2. "Je n'acheterais plus les Inrocks" !! Il était temps non ?

    Pour ma part je considère qu'il faudrait licencier la nana qui a écrit ça.

    J'ai pourtant le même avis qu'elle, mais j'ai lu le livre :
    http://www.fluctuat.net/5670-Mark-Danielewski-entretien
    et
    http://www.fluctuat.net/5671-Mark-Danielewski-et-David-Mitchell

    RépondreSupprimer
  3. Tu n'es pas passé inaperçu, Maxence :)
    La preuve :
    http://www.houseofleaves.com/forum/showthread.php?t=4889
    En revanche, lorsque j'ai voulu ajouter un commentaire sur Fluctuat, pas moyen. Mes mots contenaient, soit disant ... trop de caractères [?]

    RépondreSupprimer
  4. Etrange ??? Un problème de Crypto peut-être... Bon, il faut le dire : ton article est très pertinent ! En effet, il était impossible de choisir ces questions librement durant toute la promo du livre par Denoël, les attachées de presse relisaient, corrigeaient et décidaient si oui ou non, telles ou telles questions devaient (pouvaient ?) être posées ?
    Je n'avait jamais eu ce problème avant !!!!
    Donc oui, la presse est... pressée !

    RépondreSupprimer
  5. Re, bonjour

    De mon côté je voulais répondre à certains intervenants du forum Houseofleaves, je l'ai fais, et quand je me connecte sur "reply" j'ai ce message : "Maxence G., you do not have permission to access this page. This could be due to one of several reasons."

    Dommage également, ma chronique ayant été largement tronquée sur Fluctuat j'avais à coeur de montrer que le livre m'avait aussi plu par bien des points. Et parler aussi du rapport (à mon sens) qu'entretiennent les deux livres (Mitchel/MZD)...

    RépondreSupprimer
  6. T'as pas un blog perso pour publier en ligne l'intégralité de ta chronique ? Dans la négative, et si Fluctuat ne trouve rien à y redire, je peux l'héberger ici-même.
    Ou mieux encore, sur le forum HOL.

    RépondreSupprimer
  7. Hé bien disons que se serait malvenu, je suis payé pour écrire sur Fluctuat et ils ont l'exclu c'est normal.

    Ceci dit je crois que beaucoup (dont Claro) ont focalisé uniquement sur l'aspect négatif sans prendre le temps de lire la critique.

    A ce propos, l'article a été revu ce matin par les responsables et la chronique du livre proprement dite (hors, "non-interview" et "crash test" est maintenant en ligne dans son intégralité ou presque (manque un bout de l'intro, mais bon...)

    Merci pour ton écoute, que serait un monde sans G@rp (ou "selon G@arp d'ailleurs ;))

    RépondreSupprimer

Single up all lines, Chums !